olivier

Capture2

 « Ma capacité à créer des relations qui facilitent la croissance de l’autre comme une personne indépendante est à la mesure du développement que j’ai atteint moi même » CARL ROGERS

 

NOTRE PEDAGOGIE ET NOTRE METHODOLOGIE

 

PEDAGOGIE

En cohérence avec l’ACP notre pédagogie est centrée sur l’apprenant. Notre rôle est celui d’un facilitateur du processus d’apprentissage des participants plus que celui d’un formateur. 

Les facilitateurs d’apprentissage sont responsables du climat facilitant l’apprentissage. Comme dans la thérapie centrée sur la personne, ils mettent en œuvre les attitudes de compréhension empathique, de congruence (conscience de soi et authenticité) et de regard positif inconditionnel (d’acceptation positive inconditionnelle) qui vont favoriser un climat de sécurité propice au processus d’apprentissage. Alors, chaque participant peut à son rythme se risquer progressivement à accueillir la nouveauté de soi, de sa façon d’être avec soi et d’être en relation, de nouvelles représentations et de nouvelles connaissances. 

Tous-différents-tous-uniques En cohérence avec l’apprentissage par conscientisation et intégration du changement à partir de l’expérience, l’évaluation s’effectue par une auto évaluation en confrontation à l’évaluation des pairs et des facilitateurs.

Pour les cycles « Formation à l'écoute et à l’entretien d'aide » et « Formation de Psychopraticien de la Relation d'Aide », le parcours de formation se conclut par un travail écrit suivi de sa soutenance.

 

METHODOLOGIE

Dans une perspective ACP, la compétence en communication et relation d'aide la plus efficace et garante de l’éthique est du domaine de l’être, aussi aux cours doctrinaux théoriques est préféré l’apprentissage par un aller retour continuel entre expérience et théorie.

A travers des mises en situations d’entretien d’aide suivies d’expression de son auto-observation et de la confrontation à celles des autres, les interactions en groupe, des exercices,  les participants développent progressivement la conscience d’eux-même en situation de communication et d’aide. Ils repèrent concrètement leurs attitudes spontanées : les favorables à l’aide et à la communication comme celles qui la freinent.  Ils découvrent aussi des "gênes" personnelles. Ainsi progressivement ils vont pouvoir faire évoluer leur façon d’être vers une plus grande fluidité de communication interne et externe. La formation va favoriser un approfondissement de la rencontre avec soi-même et avec les autres.                                                             

La théorie qui est njustesse-equilibre-harmonieécessaire va venir d’un désir de mieux comprendre son expérience et de progresser dans sa compétence de facilitateur. Elle va s'approfondir et s'affiner au  rytme de l'évolution personnelle des participants. AInsi elle sera intégrée dans sa façon d'être et de se comporter et pas seulement comprise conceptuellement.                  

« Dans le monde d’aujourd’hui, l'apprentissage le plus utile socialement, c'est l'apprentissage des processus d'apprentissage.c’est aussi d’apprendre à rester toujours ouvert à sa propre expérience et à intégrer en soi, le processus même du changement »  Carl Rogers